Innovation numérique : à la rencontre de Velox et Sparks Madagascar

© romankac via Pixabay

Velox et Sparks Madagascar. Rappelez-vous bien de ces deux noms si vous voulez être en avance sur votre temps ! Il s’agit des deux équipes malgaches lauréates du concours d’innovation numérique Créathon 2017. Encore loin des success story, ils en sont à leur début. Je les ai découverts grâce à l’Agence Universitaire de la Francophonie, qui m’a d’ailleurs gentiment donné leurs coordonnées. Et c’est avec grand plaisir que Velox et Sparks Madagascar acceptent de se « livrer »!

Coup de gueule estival

CC congerdesign via Pixabay

Bon! N’y allons pas par quatre chemins : cette année je ne pars pas en vacances. Comme beaucoup de familles malgaches d’ailleurs. Contrairement à certains, partir en vacances n’est pas « vital » pour nous. D’ailleurs moi-même, je ne sais plus à quand remonte mes dernières relations intimes avec la mer… Mais cette année, je me sens un chouia nostalgique de la belle plage de Morondava, de Foulpointe, de Tuléar, non… surtout celle de Morondava. J’ai le moral à zéro. Et quand une blogueuse a le moral à zéro, forcément elle pond un billet…comme celui-ci ! 🙂

Ooohhh…de nouveaux billets de monopoly à Madagascar!

Photo: BCM

Voilà maintenant une semaine que les nouveaux billets d’Ariary (la devise malgache) circulent à Madagascar. Comme on pouvait s’y attendre, les réactions des Malgaches pleuvent sur les réseaux sociaux. Je dirais que les internautes sont partagés entre ceux qui trouvent l’initiative « normale » et nécessaire, ceux qui critiquent le design jugé de mauvais goût, et ceux qui sont tout simplement dégoûtés. Petit tour de piste des réactions les plus insolites. 🙂

Mon avis sur le documentaire « Madagascar, une île en marche »

© Capture d'écran TV5 Monde

« Enfin ! ». C’est le premier mot qui m’est sorti de la bouche quand j’ai visualisé le nouveau documentaire de Laurent Ramamonjiarisoa intitulé « Madagascar, une île en marche ». Si vous ne l’avez pas encore vu, vous faites une grosse erreur…je vous explique pourquoi.

Madagascar : quand les digital natives se passionnent pour la robotique

robotique madagascar©Bamenny, CC0 Public Domain via Pixabay

Ils sont six Malgaches, ont entre 16 et 19 ans, sont passionnés de robotique et de programmation. Ils s’envoleront prochainement pour Washington DC afin de représenter Madagascar au FIRST Global Challenge.