Madagascar : quand les digital natives se passionnent pour la robotique

robotique madagascar©Bamenny, CC0 Public Domain via Pixabay

Ils sont six malgaches, ils ont entre 16 et 19 ans, ils sont passionnés de robotique et de programmation, et ils s’envoleront prochainement pour Washington DC afin de représenter Madagascar au FIRST Global Challenge, une compétition internationale de robotique. J’ai eu la chance de m’entretenir avec ces jeunes « nerds » (1) et fiers de l’être qui incarnent brillamment la nouvelle génération des digital natives à Madagascar. 😉

Une grande première pour Madagascar

Le FIRST Global Challenge (Olympiades des robotiques), se tiendra du 16 au 18 juillet 2017 dans la capitale américaine et verra la participation de quelque 160 pays. C’est un grand événement annuel qui met à l’honneur de jeunes talents scientifiques du monde entier, en leur permettant de créer des robots, mais pas n’importe lesquels ! Des robots qui apporteront des solutions aux grands défis mondiaux. Et justement cette année, le thème portera sur l’accès à l’eau potable.

FIRST Global, l’initiateur du projet, veut inspirer de futurs leaders dans le domaine du STIM (2) partout dans le monde, en encourageant leur intérêt pour la science et la technologie.

La participation de Madagascar à cette compétition marque une étape importante dans son histoire. Tout simplement parce que c’est la première fois que la Grande Île est représentée à un concours de robotique d’envergure internationale. Et ces jeunes ne dissimulent pas leur fierté : ils sont désormais les nouveaux pionniers de l’intelligence artificielle à Madagascar et quelle joie de mettre les pieds pour la première fois au pays de l’oncle Sam.

Equipe Madagascar pour le prochain FIRST Global Challenge à Washington DC.

Déballage du kit qui constituera le futur robot. Crédit photo : Ny Andrianina Razafintsialonina

Quelques mois avant la compétition, chaque pays reçoit un kit de la part de l’organisateur. À partir de ce kit (qu’il faut assembler pour construire le robot), l’équipe devra procéder à la conception et à la programmation de la machine, tout en respectant le thème du challenge. Cette année, le but est alors de créer un robot innovant qui solutionnera les problèmes d’accès à l’eau. Ils présenteront ensuite leur engin qui va concourir avec 160 autres du monde entier.

Focus sur les membres de la « team »

Avec l’initiative de Coder Bus – un projet qui initie les enfants de 7 à 17 ans à la programmation informatique – c’est sur la base d’un concours passé au mois de janvier que les lauréats ont été sélectionnés pour former la « Team Madagascar ». L’équipe est constituée d’une fille (une qui a du cran 🙂 ) et de cinq garçons. Derrière chacun d’eux se cache un petit ambitieux qui veut relever le défi de contribuer au développement de la technologie à Madagascar.

RAFIDION Holitiana Arisoa : 18 ans, elle est étudiante en 2ème année en Télécommunication à l’école supérieure Polytechnique d’Antananarivo. La jeune technophile est passionnée de programmation.

RAZAFINTSIALONINA Ny Andrianina Mamy : 18 ans, il est étudiant en 3ème année en informatique, électronique et télécommunication à l’EUROI (Espace Universitaire Régional de l’Océan Indien). Ce hardcore gamer – comme il aime à le dire – est passionné d’intelligence artificielle et de cybersécurité.

RAZAFIARISON Safidinirina : 19 ans, il est étudiant en 2ème année en Télécommunication à l’école supérieure Polytechnique d’Antananarivo. Le jeune homme est également passionné d’intelligence artificielle, de sécurité informatique et de  » new tech ».

RAHERIMANDIMBY Tolotra Meddy : 17 ans, il est étudiant en classe de première S au sein du collège Saint François Xavier à Fianarantsoa. Meddy est passionné de Mathématiques, de Physique et d’Informatique. Il fait ses premiers pas en programmation.

RASOAMANANA Diamondra : 18 ans, étudiant en 2ème année en Télécommunication à l’école supérieure Polytechnique d’Antananarivo. Il est passionné de technologie, de cybersécurité et surtout d’électronique. Il est membre de la communauté informatique Habaka Machine Learning.

RAKOTOFIRINGA Mitia Henintsoa : 16 ans, étudiant en première S au Lycée Français d’Antananarivo. Mitia, qui est aussi le benjamin de l’équipe, a déjà participé à une formation de Coding Dojo et il débute dans le monde de la programmation.

Et enfin le mentor de l’équipe : Sahaza Marline

La Team Madagascar qui participera au prochain First Global Challenge à Washington DC.

La Team Madagascar qui participera au prochain First Global Challenge à Washington DC. Crédit Photo : Sahaza Marline R.

Si tout se passe bien, ils seront aux Etats-Unis dès le 14 juillet prochain. On ne peut que souhaiter du succès à ces jeunes citoyens malgaches, et qu’ils inspirent d’autres à marcher dans leurs sillage. 🙂

—————————————

(1)  Extrêmement passionné de sciences, de mathématiques ou d’informatique

(2) STIM : Acronyme tiré de l’américanisme qui signifie Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques

 

4 Commentaires

  1. Bonjour 🙂
    Enrichissant, fière de vous « Team Madagascar »!
    Bon courage et nous souhaitons votre réussite. L’accès à l’eau potable est encore une des grandes failles des projets de développement chez nous.

  2. Salama
    J’aimerais prendre contact avec vous lors de nos vacances à Mada dès le 13 Août prochain. Pour mon fils de 17 ans, qui pensait être un Français avec son bac mention STI2D SIN

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *