Coup de gueule estival

CC congerdesign via Pixabay

Bon! N’y allons pas par quatre chemins : cette année je ne pars pas en vacances. Comme beaucoup de familles malgaches d’ailleurs. Contrairement à certains, partir en vacances n’est pas « vital » pour nous, d’ailleurs moi-même je ne sais plus à quand remonte mes dernières relations intimes avec la mer… Mais cette année, je me sens un chouia nostalgique de la belle plage de Morondava, de Foulpointe, de Tuléar, non… surtout celle de Morondava. J’ai le moral à zéro. Et quand une blogueuse a le moral à zéro, forcément elle pond un billet…comme celui-ci !

C’est l’ « été » comme on dit. J’ai toujours aimé ce mot quand j’ai été gosse. Aaaaahh l’été, cette belle saison. Un mot tellement sucré. Qui évoquait dans ma tête les vagues, l’océan, le soleil, les grosses pastèques qu’on voit uniquement dans les films, « les vomadilo » (tamarin), les caries dentaires, les Vengaboys,…

Les Vengaboys, le groupe qui a fait vibrer nos vacances d’antan au rythme de Shalala lala. Photo : Faster Louder

Et puis quand j’ai grandi, le mot « été » a commencé à perdre peu à peu de sa magie. Certains jours plus que d’autres. Comme aujourd’hui. La période estivale est censée incarner la chaleur non ? Sauf qu’ici à Antananarivo, il fait 11 °C en ce moment (température minimale bien sur), avec tout ce que cela implique de nuage et d’humidité. Cerise sur le gâteau, la météo vient d’annoncer que la température baissera encore cette semaine…génial. Hashtag #BadMood. 🙁

Comme si ça ne suffisait pas de rester coincée au bureau, à baver devant les photos de proches – pieds nus dans les sables, belle gueule au soleil – il fallait que le froid apporte son lot de morosité, de rhume et donc de morve au nez…Je n’aime pas le froid. D’ailleurs qui aime le froid ? (merci de réagir en commentaire si besoin).

Décidément blasée, je glane ici et là quelques tips pour me redonner du peps. Comme celle-ci par exemple : Tu ne pars pas en vacances ? 5 idées pour t’éclater quand même. Je me lance. Mais quand je tombe sur le numéro 3 qui me suggère de me faire de nouveaux amis… chats : « entoure-toi de gentils animaux de compagnie » j’ai tout simplement envie de me pendre. L’astuce numéro 4 me propose même l’idée originale de « dîner chez un inconnu ». Super ! C’est la plus réaliste de toutes, si tu es sado-maso bien sûr et que tu n’habites pas à Madagascar.

Ici, on est encore loin des clichés « bons plans » comme en Europe ou aux Etats-Unis, où il suffit juste de passer par une appli ou un site pour se « faciliter la vie ». Un concept comme Voulez Vous Dîner a l’air de bien marcher sous d’autres cieux, mais je ne donne pas cher de sa peau s’il réussit à s’incruster à Madagascar. Enfin, c’est mon avis. La mentalité et la connexion internet des Malgaches n’est pas encore arrivée à ce stade là, mais on avance peu à peu… Si si je te jure !

Sinon je viens aussi de découvrir l’existence du mot « staycation », un néologisme américain, mélange de « stay » et « vacation ». Qui signifie en quelque sorte « partir en vacances…à la maison« . Décidément, les américains. Pour moi c’est la mort, la dépression assurée. Mais je n’ai pas vraiment le choix, va pour le staycation.

Oui, c’est bien joli de rester positif et tout, mais c’est encore mieux de s’autoriser un petit « craquage » de temps en temps. Voilà, c’est évacué, c’est fou ce que je me sens déjà mieux.

Sinon toi aussi, qu’est-ce que tu fais là ? Tu n’es pas en vacances ?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *