Un petit tour au Manga Mania Festival à Antananarivo

otaku à madagascarCrédit : Fenosoa Sergia

Samedi 12 mai 2018, 9h00 :
Je suis en route pour assister au Manga Mania Festival / K-pop Super Show, 7ème édition qui se tient pendant trois jours ici à Antananarivo. D’après ce qu’on dit, c’est the place to be pour tous les fans de culture asiatique et les passionnés de mangas. Otaku qu’ils disent ! Je ne suis pas vraiment une adepte du trio Japon/Corée/Chine, mais je m’autorise une petite visite sur place, pour le plaisir. 🙂

Avec une amie, on décide de débarquer assez tôt en prévision d’une éventuelle loooongue file d’attente au guichet. Raté!

Manga Mania Festival Madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Une fois arrivées dans le gymnase qui abrite le festival… que dire sinon qu’il y règne une effervescence de malade! 🙂 Dans la foule, je vois surtout des geeks, des individus masqués et déguisés, quelques travlos… le tout avec de la musique japonaise en fond sonore. C’est évident : les visiteurs sont dans leur élément !

Premier arrêt sur un stand où je fais connaissance avec Yakitori, Makisushi, Onigiri, Tempura et Korokke. Les membres d’un groupe de boysband? Nooon ! Il s’agit de plats typiquement japonais cuisinés pour l’occasion. Je goûte au Korokke. Comment vous dire…

  • C’est une composition de pommes de terre finement découpées, agrémentée de viande hachée et pannée
  • C’est un tas de purée de pomme de terre enveloppé de miettes de pain rassis ?

En tout cas, c’est succulent !

Korokke

Le korokke. Crédit : Fenosoa Sergia

L'onigiri

L’onigiri. Crédit : Fenosoa Sergia

Tempura

Tempura. Crédit : Fenosoa Sergia

Yakitori

Le yakitori. Crédit : Fenosoa Sergia

Après on s’arrête sur un instant sur le stand de cosplay de Hime no Cosplay. Ces costumes appartiennent sans doute à des personnages de mangas bien précis, mais je ne saurais dire lesquels.

Cosplay Madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Puis on fait un petit break sur le stand des origamis. Narindra Thony, membre du club Fujisan et expert en origami, nous explique brièvement l’histoire de ces bouts de papiers joliment pliés, et notamment de l’orizuru rendue célèbre grâce à la légende des mille grues… Selon lui, cet art représente un patrimoine précieux dans la culture nippone et est bien plus qu’un simple divertissement. En deux temps trois mouvement, il nous montre quelques règles de bases pour réussir un cœur en origami et on repart avec un organe en papier.

Le pliage en papier origami

Crédit : Fenosoa Sergia

Origami

Crédit : Fenosoa Sergia

L'art de la calligraphie

Un expert en calligraphie, membre du club Fujisan. Crédit : Fenosoa Sergia

Tant qu’à y être, pourquoi ne pas s’essayer au cosplay ? En substance, c’est l’art de donner vie aux personnages de manga qu’on affectionne. Allez, j’enfile un kimono et je pose pour quelques photos souvenir.

Cosplay Madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Nous faisons aussi un petit tour du côté des geeks et des gamers, car oui, la frontière est mince entre l’univers manga et les jeux vidéos.

jeux vidéo Madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Manga Mania Festival K-pop Super Show

Crédit: Fenosoa Sergia

Tiens, il y a du mouvement dans la grande salle. On nous annonce au micro le « lancement des masques et t-shirts ». Des groupies surexcitées se massent devant la scène et lèvent les mains pour attraper les articles tant convoités. Et quand on annonce enfin le lancement du « T-shirt BTS », l’hystérie de la foule atteint son paroxysme. Visiblement ces quelques mots font « tilt » dans toutes les têtes présentes sauf dans la mienne. 🙂

Manga Mania Festival Madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Quatre personnes sont carrément à fond dans la lutte. Elles se disputent et s’arrachent le butin (aka le fameux t-shirt BTS). 🙂

manga mania festival madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

S’ensuit une chorégraphie « just dance » diffusée sur le grand écran. Les fans de K-pop et de J-pop se déchaînent sur le dancefloor et une ambiance type Gangnam Style s’installe !

k-pop super show madagascar

Crédit : Fenosoa Sergia

Quelques minutes après, un groupe de rock interprète une « chanson » (l’appellation me semble ici inappropriée) en mode scream, une technique vocale utilisée par les musiciens de métal. Explication pour les profanes : le soliste crie, hurle, grogne et offre du plaisir aux oreilles les plus averties. 😉 Et encore une fois, des fans en délire s’attroupent devant la scène, mais cette fois pour le headbanging. Excusez la qualité pourrie de ma photo.

headbang

Crédit : Fenosoa Sergia

Dans un coin, une petite pancarte discrète où on peut lire « Otaku in Love » est accrochée sur une porte. Décidément, les organisateurs du Manga Mania Festival ont pensé à tout. L’Otaku in love est une rencontre pour les célibataires fans de manga, un peu à l’image du speed dating. J’espère que ça a marché pour ceux qui sont venus tenter leur chance. 🙂

Otaku in love Madagascar

Pour conclure ? Depuis un moment, je constate à quel point la culture nippone/coréenne est ancrée dans la vie des jeunes malgaches. L’engouement que suscite cet événement en est une preuve évidente. Ils deviennent de plus en plus nombreux à troquer les séries américaines contre les dramas, à préférer BTS à One Direction. Quoi qu’il en soit, le vent de culture asiatique est en train de laisser ses empreintes à Madagascar et ce n’est pas pour nous déplaire… Je dis bravo aux organisateurs et vivement la 8ème édition !

P.S : Pour le plaisir des yeux, voici un aperçu vidéo des précédentes éditions du Manga Mania Festival. Bon visionnage. 🙂

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *